Expos & Événements

Expositions & Événements en cours

CYNTHIA LEMESLE et JEAN-PHILIPPE ROUBAUD, « Fenêtre sur…les oiseaux »

Exposition  Novembre 2013 – Octobre 2014

hall_expo_lemesleroubaudLongtemps Cynthia Lemesle et Jean-Philippe Roubaud ont échangé recettes de « cuisine » et propos théoriques sur leur pratique respective dans l’espace d’un atelier partagé. De cette proximité de la main et de l’esprit est née l’évidente nécessité de réunir leurs singularités en cosignant un prolifique travail. Il serait vain de chercher à savoir qui fait quoi dans cette entreprise, ils fabriquent à quatre mains de surprenants objets qui recyclent sans vergogne, de long en large et du haut vers le bas, la longue et fructueuse histoire de la représentation : en gros, des mythes antiques à nos modernes écrans d’ordinateurs en passant par les primitifs flamands. Nul ne s’étonnera de voir à travers cette débauche de références les époques et les styles se télescoper.

 

seau_lemesleroubaud_windsorhall
Dans ce désordre baroque et festif, tous les coups sont permis : le pattern painting fait irruption dans les planches ornithologiques d’Audubon, le crochet de grand-mère se prend pour la masse du sculpteur, Narcisse s’incarne en poule d’eau, and so on. Au pays de la déconstruction, la mimesis fait encore la loi : ici, l’impression numérique, la taxidermie, le point de bullion tendent à faire motif au même titre que le mille fiori en son temps. Jouant de la coexistence des divers systèmes de représentations de l’histoire de l’art occidental, Cynthia Lemesle et Jean-Philippe Roubaud ne renoncent à rien.
De la figuration et de l’abstraction, de la peinture et du ready made, ils gardent le meilleur, misant sur l’impureté et l’hybridation d’une culture qui arbore la toute-puissance de l’image picturale.

MARCEL BATAILLARD « Poins de Vue », Un parcours à l’Hôtel WindsoR

À la demande de l’hôtel, Marcel Bataillard qui travaille depuis longtemps autour de la figure du peintre aveugle, a conçu un parcours destiné aux non-voyants, et aussi aux voyants. Intitulé Point de vue, ce parcours est constitué d’une dizaine d’aphorismes, qui se laissent découvrir au hasard des déambulations dans l’hôtel. Ces textes évoquent tour à tour ou simultanément la vision, le toucher, la nuit, l’image. Le voyant et l’aveugle devront dialoguer pour y voir plus clair et feront donc bien, pour une fois, de se fier aux ouï-dire.

parcours_bataillard_2             parcours_bataillard_1

GILBERT PEDINIELLI invite M.M. au bar du WindsoR

Exposition « Gilbert invite M.M. au bar du WindsoR » 2013

bar_windsor_maryline2   bar_maryline_vitrail

Prises de vue réalisées sur des documentaires consacrés à M.M. qui sont passés à la télé pendant une période de 5 années.

« J’essaye de fixer l’image de la fraction de seconde où la séquence passe d’une scène à l’autre. Se dévoilent alors 2 images. »

Le hasard et la patience révèlent peu à peu la schizophrénie de la vedette. Série de 14 photos, impression sur toile 70 X 70. Tirées à 2 exemplaires.

 

MAURO BENETTI « Nouvelle Floraison »

Exposition Mauro Benetti Octobre 2012 – Novembre 2013

exposition_mauro_benetti_1
Mauro Benetti a investit le hall et le jardin pour la saison 2013. Cet artiste originaire d’Italie fabrique des images poétiques et sensorielles : La Luna dans le jardin, qui fait à présent partie de la collection permanente de l’hôtel, produit une émotion physique : celle d’une lumière profonde, symbole de mystère et de romance.

fauteuil_mauro
Pour le hall, Mauro a travaillé autour de l’image d’un fauteuil : photographie monumentale au dessus du trône, moitié d’objet dans un miroir… En jouant avec la représentation, il pose la question d’une réalité cachée, intérieure et bouillonnante. Un « dos » et un « dossier » qui parlent de mémoire: « J’aime l’idée du fauteuil où l’on peut conter son histoire, le fauteuil qui nous soutient ; nous avons besoin de ses jambes et ces jambes s’approprient les contes,

luna_mauro
elles deviennent des colonnes qui délimitent le vide, lui donnant une valeur bien précise, un espace où l’on peut entrer. (…) L’idée de la Lune sur la toile est du même ordre : entrevue de loin, vécue dans un seul instant d’intuition, un point lumineux, la conscience de la partialité, de la corporéité, une source de lumière qui capture le regard. » – Mauro Benetti.

ÉLODIE LECAT « Check In »

Exposition « Check In » d’Élodie Lecat
avec la participation de Guy Rottier (Oct 2011 – Oct 2012)

exposition_elodie_2
Puisé dans un contexte familier et tout proche de leur installation, l’ensemble des images de Check In nous invite à nous laisser prendre par le jardin de l’hôtel et à l’observer faire sa place dans le hall dans un transport intérieurement et extérieurement brouillé.

exposition_elodie3
Le petit devient grand, les objets se déplacent, la lumière et les plantes parviennent à nous troubler, mais tout cela ne nous éloigne pas de l’invitation qui nous est faite. Car au-delà de la ballade, Check In nous parle autant de l’importance à être fascinée par une certaine nature, que d’une façon d’évoquer

exposition_elodie_1
ce qui s’y passe par-delà, à travers elle. Cette part d’invisible qui tend vers la surprise et vers la possibilité de se déplacer dans toutes dimensions à partir de ce qui nous entoure.

Les oiseaux de Guy Rottier virevoltent dans le hall avec humour.

BEN « Suspense au Windsor »

Exposition Ben Octobre 2010 – Octobre 2011

Vidéo du vernissage de l’exposition de Ben au WindsoR, 17 février 2011 :

 

Kristof Everart « Scénographie géographique »

Exposition de Kristof Everart en 2010

expo_everart_windsor            everart_restaurant_windsor

 

Aicha Hamu 2009

expo_aichahamu_windsor1            expohall_aicha_hamu

Cédric Teisseire avec la participation de Smarin, « Nadir » 2008

expo_teisseire_windsor  expoteisseire_windsor  expo_hall_teisseire