Œuvres permanentes

Œuvres permanentes

Éric Michel

Windsor Fluo installation d’Eric Michel, 2011

J’ai imaginé, pour accompagner ce lieu emblématique dans le troisième millénaire, deux monochromes de lumière qui garderont l’entrée, tels deux sculptures au seuil d’un temple zen, un seuil frontière entre la matériel et l’immatériel. L’hôtel est un lieu de vie, de rencontre, et l’art est ici son habit de lumière. Comme le disait Yves Klein :
«l’art, c’est la vie». (Eric Michel 2011)

 

La Luna Mauro Benetti

La Luna installation de Mauro Benetti, 2012

Instants de magie et de mystère la nuit autour de la piscine du jardin.

 

Braille Marcel BataillardBraille Marcel Bataillard

 

Point de vue, un parcours de Marcel Bataillard

À la demande de l’Hôtel Windsor, Marcel Bataillard, qui depuis longtemps travaille autour de la figure du peintre aveugle,a conçu un parcours destiné aux non-voyants… Et aussi aux hyper-voyants.

Intitulé Point de vue, ce parcours est constitué d’une douzaine d’aphorismes qui se laissent découvrir au hasard des déambulations. Répartis dans différents lieux-clés de l’hôtel et présentés conjointement en braille et sous forme typographique, ces textes évoquent tour à tour ou simultanément la vision, le toucher, la nuit, l’image. Ultime pirouette, l’un de ces aphorismes, jouant de l’écart entre le son et l’écrit, propose deux versions légèrement différentes d’une même formule selon que l’on obéit au doigt ou à l’œil. Le voyant et l’aveugle devront dialoguer pour y voir plus clair et feront donc bien, pour une fois, de se fier aux ouï-dire.

 

Jon One

Graffiti de Jon One le long de la piscine

 

ben-couloir-1 ben-couloir-2 ben-couloir-3ben-couloir-4

ben-couloir-5 ben-couloir-6

Couloir du 3ème étage, Ben 2011

 

Ben restaurant

Le restaurant, Ben 2011